En tant que Refuge LPO et Jardin de Noé, nous faisons en sorte que la vie s’y sente bien, et il suffit souvent de la laisser faire …

Les prairies sauvages et fleuries sont le paradis des butineurs et les 260 oliviers sont depuis 2015 traités selon l’agriculture biologique. Nous compostons nos déchets végétaux et recyclons ceux qui peuvent l’être. L’eau que nous buvons, eau des sources de Saint Jeannet, est filtrée : plus de chlore ni de résidus indésirables. Vos draps et serviettes sont lavés avec une lessive biodégradable, comme tous les produits de nettoyage employés ici ; certains sont faits maison. L’eau des gouttières est récupérée pour l’arrosage et le bois de taille des arbres, pour la cheminée. Et depuis le 26 septembre 2006, notre eau chaude est solaire.

En créant un Refuge LPO, je m’engage moralement à préserver la nature et améliorer la biodiversité sur mon Refuge et à respecter les principes suivants :

Principe 1 : Je crée les conditions propices à l’installation de la faune et de la flore sauvages

  • En protégeant les oiseaux et la nature en veillant à la tranquillité des lieux, en particulier pendant les périodes sensibles comme lors de la nidification et des grands froids.
  • En diversifiant et en aménageant, selon la surface de mon Refuge, des milieux favorables à la faune et à la flore sauvages, comme une haie champêtre, une mare ou un mur de pierres sèches.
  • En privilégiant la plantation d’espèces qui poussent naturellement dans ma région, plus résistantes aux conditions climatiques et adaptées à la faune locale.

Principe 2 : Je renonce aux produits chimiques

  • En adoptant un mode de gestion écologique de mon Refuge et en préférant les techniques manuelles de désherbage ou les produits biologiques si une intervention est vraiment nécessaire.
  • En préférant les engrais naturels (compost, purin d’ortie, etc.) pour les plantes exigeantes comme les arbres fruitiers ou les légumes, en favorisant les associations de plantes et les auxiliaires réduisant les maladies.

Principe 3 : Je réduis mon impact sur l’environnement

  • En adoptant des gestes écocitoyens, notamment en utilisant raisonnablement les ressources naturelles comme l’eau et en recyclant mes déchets ménagers.

Principe 4 : Je fais de mon Refuge un espace sans chasse pour la biodiversité

  • En m’engageant à ne pas chasser dans mon Refuge s’il se situe dans une zone où la chasse peut s’exercer.
  • En entreprenant toute démarche utile, à mon initiative et avec les conseils de la LPO, pour que la chasse puisse y être interdite dans les meilleurs délais
En tant que Refuge LPO, la maison bleue fait en sorte que la vie s’y sente bien, et il suffit souvent de la laisser faire …

Leave a Reply